Il pleut dans ma mémoire

Blofind

Nouveautés
Hergé de l'abbé Wallez à Steven Spielberg
Jean-Claude Jouret
32,00€
Le Congo s'embrase
Hugues Wenkin
33,00€
Collection Ardenne poche
Jean-Luc Duvivier de Fortemps, Benjamin Stassen et Benjamin Lesage
25,00€
Saints et guérisseurs
Philippe Carrozza
25,00€
L'Ardenne fantastique
Jean-Luc Duvivier de Fortemps, Benjamin Stassen
6,90€
Promotions
Agenda Servais 2014
16,00€ - 10,00€
Le médaillon de la vengeance
19,90€ - 10,00€
Agenda jardin 2016
20,00€ - 10,00€
Agenda jardin 2017
20,00€ - 10,00€

Il pleut dans ma mémoire
Pierre Beauve

EAN: 9782874890611 Disponibilité : En Stock
21,00€
10,00€
H.T : 9,43€

« Ce jour-là selon son habitude, un de mes petits-fils avait été promener sa curiosité aux quatre coins de la maison et en était revenu avec un objet qui manifestement l'intriguait (...).
- C'est quoi, ça , Babou ?...
Comment aurait-il pu savoir, lui l'enfant de la ville (...), le jongleur de la télécommande qui plébiscite sans réserve les créatures virtuelles qui crèvent tous les écrans ? (...) Entre cet objet patiné par le temps et l'enfant qui m'interrogeait, il y avait quasiment un siècle de distance (...), l'explosion des techniques, la télévision, la globalisation, l'Internet et tant et tant de choses que nous appelons le Progrès !... »

Voilà comment un jour, la main fouineuse d'un petit garçon de cinq ans ramena un coffin et, sans crier gare, projeta à l'avant-plan des souvenirs de son grand-père tout un pan de son existence.
Alors, au gré de l'humeur vagabonde de la mémoire capricieuse de l'auteur s'imposa le récit de son enfance, prenant l'allure d'une intrusion dans les heurs et les malheurs de ces années 1933-1946 qui semblaient ne plus le concerner.
Mais au-delà de cette histoire intimiste souvent au ras du sol d'une cuisine, d'une cour de ferme ou des berges d'une rivière, au-delà de ses expériences « d'enfant sage » et de ses observations de «petit voyeur», au-delà de ses émois, de ses rires et de ses pleurs, au-delà surtout de ses traumatismes dus à la Bataille des Ardennes, Pierre Beauve ressuscite de manière naïve, hasardeuse et sans tabou un cadre de vie où, mutatis mutandis, de nombreux lecteurs se retrouveront.

Ce que l'on en dit...

« Le regard que Pierre Beauve porte sur son enfance a l'attrait d'un arc-en-ciel riche en coloris d'émotions diverses. On y trouve de la tendresse, de la pudeur, des joies et des peines teintées d'amertume ou de nostalgie, avec les nuances délicates de l'humour. »

« De l'insouciance vécue au bord des ruisseaux jusqu'à l'adolescence muselée au seuil du pensionnat, en passant par le cataclysme vécu lors de « L'offensive des Ardennes », ce sont de très belles pages dans lesquelles chacun peut retrouver un peu de soi, un peu des siens, et beaucoup de son cœur d'enfant ».

Jules Boulard.   Interview vidéo réalisé par Canal C Reportage de TVLUX

Ce qu’en dit la presse :
« Délicat. Ces lignes sont teintées de sourires, de larmes ou de joies qui coulent de l'histoire d'un homme bon, dont le plus noble souhait est d'accorder ses souvenirs et de sourire au petit garçon qu'il a été. En somme ? C'est une histoire sur le temps qui passe, la beauté d'hier, la candeur, l'humanité qui se repose sur son passé. Les lecteurs originaires de la région de Bastogne, les Ardennais de souche aussi, plus anciens, se délecteront de passages savoureux faisant écho à leur enfance. Une enfance de jadis, avec ses simplicités autant que ses ombres. Les moments de labeurs ou de guerre.
Ceux aussi de l'innocence d'hier qui subjugue parfois une contemporanéité axée sur le progrès ou la course à la rapidité. Les lecteurs plus jeunes et moins avertis, après lecture, parleront peut-être différemment à leurs grands-parents, les écouteront d'une autre oreille, les regarderont avec d'autres yeux.
Ce propos n'est pas péjoratif, mais : Il pleut dans ma mémoire se lit vite et bien. Assez furtif, car le récit, bien qu'il semble avoir tiraillé les souvenirs de l'auteur, coule, limpide, « à fleur de mémoire », comme il l'écrit en « avertissement ». Mais ce récit coule bien, car il occasionne (chose trop rare), l'évidence. C'est aussi la mémoire qui fait toute la profondeur de l'homme...»
Marielle Gillet, L’Avenir (8/09/2009)

« En Ardenne, merveilleux païen et chrétien, forces du bien et du mal, se côtoient dans des légendes très localisées. Jean-Luc Duvivier de Fortemps et Benjamin Stassen y ont interrogé les livres mais aussi des témoins du cru, prospectant la totalité de l'Ardenne centrale et méridionale, de l'Ourthe à la Semois et même au-delà. Le tout offre au lecteur un étonnant retour aux sources des croyances et des superstitions, fruit de nombreux mois de travail et résultat du partage du fruit de leur recherche. Reconnu comme « écrivain de la forêt d'Ardenne » et homme de passion, Jean-Luc Duvivier de Fortemps est habité et hanté par la forêt. Doublement talentueux, Benjamin Stassen se consacre à la photographie et à l'écriture. Les arbres font l'objet de toute son attention. »
Passe-Partout, déc. 2009

Descriptif
Formats 14 x 225 cm 240 pages couleur plastifiée
Auteur(s)
Auteur Pierre Beauve
Référence
EAN 9782874890611