Matadi Boma, retour au Congo

Alain Huart
Chantal Tombu
  • Format: 210 x 250 x 20 mm
  • Nombre de pages: 176 pages
EAN: 9782874894060
Disponibilité: Disponible

32,00 €

  • Livraison

    Votre commande sera traîtée dans les meilleurs délais.

  • 100% remboursé

    15 jours de retour possible.

Date de publication

MATADI

Un léger voile de nuages masque le bleu du ciel, mais la luminosité n’en est pas moins intense. Autour de la place, de vieux bâtiments s’emboîtent bizarrement, comme s’ils manquaient d’espace, assemblant curieusement la fantaisie des volutes portugais et la sobriété imposée par les Belges. Matadi, ville d’histoire ? Certes. BOMA.

L’itinéraire essentiel pour découvrir les principales curiosités de Boma commence dans l’enceinte de la cathédrale, qui offre une belle vue panoramique ; tout l’historique religieux catholique de la région est présenté par des fresques murales sur les imposants murs d’enceinte. On rejoint alors la mairie ; juste en face de l’autre coté de la route, se trouve la parcelle du palais du Gouverneur de l’Etat Indépendant du Congo. Les baobabs ont eu le temps de prendre leurs aises et l’atmosphère est chargée d’histoire.

Alain Huart

Alain Huart

Il est maître de conférences dans plusieurs universités congolaises, à Lubumbashi, à Kinshasa, et aussi à Kimpese. Conseiller technique au ministère de l’Agriculture et du Développement rural de la République démocratique du Congo depuis 2004, il tisse les liens entre l’administration et la société civile, pour une relance durable de l’agriculture, contribuant ainsi à la reconstruction du pays. Cela passe par la refondation d’un cadre institutionnel cohérent en faveur du développement rural et des acteurs de terrain, dans le respect de l’environnement et la perspective des changements climatiques à venir, tout en relevant le défi de la crise alimentaire mondiale. Alain Huart a également publié deux romans : Kivu, du paradis à l’enfert et Kivu, l’espoir.

Chantal Tombu

Chantal Tombu

Née au Katanga, historienne de l’art, elle a travaillé pendant huit ans à Lubumbashi pour le Musée royal d’Afrique centrale. Dans le cadre d’un projet de coopération d’appui à la relance du Musée national de Lubumbashi, elle a participé à la valorisation des expositions permanentes et itinérantes et à la formation pédagogique de l’équipe du Service éducatif du musée, devenu un centre de découverte des ressources renouvelables de la R.D. Congo. En période scolaire, 1000 élèves viennent suivre chaque mois des ateliers pédago­giques qui valorisent le patrimoine culturel et naturel de la RDC.

Calameo ID or Calameo URL

E-Commerce website by Tostaky